Sélectionner une page

Nafpaktos

25 mars

Départ à 8h pour Nafpaktos (35 miles), toujours dans le golfe.

Le ciel devient vite de plus en plus lourd et noir. On évite les grains jusqu’à deux heures avant l’arrivée, puis deux magnifiques orages en stéréo et cinémascope. Des éclairs des deux côtés du bateau, déluge de grêlons, mer bleu-gris acier. Nicolas pense que ça ne sert à rien que nous soyons mouillés tous les deux…

Efharisto para poli Zeus. Bonne blagounette.




Ouf… Nafaktos en vue. Nous sommes accueillis par Cervantès dans le plus charmant et minuscule des ports ronds fortifiés.


Au matin, l’air est léger et le ciel dégagé, mais le pilote automatique a rendu l’âme. Tentative de ressuscitation. Réussie.

Je l’aime mon homme qui sait tout réparer.


Un petit salut à Cervantès qui est venu jusqu’ici se battre et y a laissé un bras.

Balade en ville. Quincailleries hallucinantes avec des millions d’articles rangés avec art. Il y en a jusqu’au plafond. Je crois qu’après les poissonneries, les quincailleries sont mes magasins préférés.

Le soir, dîner bien mérité dans une taverne grecque vraiment sympa avec musique live et bouzoukis, calamars et petits poissons frits. Super miam.