Sélectionner une page

ÉGINE

22 mars

Les ferries ont repris. Nous pouvons rejoindre l’île d’Égine, où Algol nous attend, avec la vedette rapide qui slalome entre les conteneurs de la baie du Pirée. Des airs de Scandinavie. Je suis tétanisée de froid (mais aussi de trouille il faut bien le dire, à l’idée de la Grande Migration).


C’est dimanche et on déjeune dans un tout petit resto surchauffé et bondé. Un truc avec de la feta fondue. Carrément délicieux.