Sélectionner une page

Athènes

21 mars

 Apparemment, c’est le printemps…

Easy Jet nous dépose easily à Athènes. Direction le Pirée, mais les ferries ont renoncé. Force 9. Algol attendra encore une nuit.

Le métro nous emmène en ville. Hôtel Erechthion, le bien nommé, dernier hôtel dans le quartier piéton avant l’Acropole. Bonne grosse sieste donc, et visite du site dans le jour finissant.

Mer de maisons, à défaut d’autre chose.

Athènes est triste et froid, plutôt morose.

Dans le marché couvert qui s’achève, tripaille à l’air. Beauté morbide des matières. Il pleut à torrent toute la soirée.

Envie de mettre les voiles.